Team de Nuit, zoom sur un chatbot en Or

A quoi servent les chatbots santé ?

Décryptage avec Sanofi et l’équipe du chatbot de Team de Nuit.

Récompensé par le Prix Or au Festival de la communication Santé dans la catégorie Communication et service santé grand public, le chatbot Team de Nuit par Novanuit vient s’ajouter aux innovations développées par Sanofi. L’équipe en charge des projets digitaux Santé Grand Public n’en est pas à son coup d’essai : le chatbot est une évolution dans la continuité de l’écosystème Team de nuit. Décryptage avec Rémy Teston, Digital & Multichannel Manager, et Joséphine Muguet, Digital Project Manager chez Sanofi France, qui ont porté le projet.

De gauche à droite : Rémy Teston (Innovation & Business Excellence), Sonia Boumedine (Marketing) et Joséphine Muguet (Innovation & Business Excellence).
De gauche à droite : Rémy Teston (Innovation & Business Excellence), Sonia Boumedine (Marketing) et Joséphine Muguet (Innovation & Business Excellence).

Comment présenteriez-vous le Chatbot Team de Nuit ?

Rémy Teston: Le Chatbot Team de Nuit est le premier assistant conversationnel sur le sommeil. Il s’appelle Nina, nom choisi par la communauté Facebook de Team de Nuit.

Joséphine Muguet : Il a été conçu pour accompagner les personnes qui ont des problèmes légers du sommeil et les aider à retrouver un sommeil de qualité. Très concrètement, l’utilisateur va définir son profil en répondant à quelques questions. Puis, il recevra des conseils adaptés, des astuces, et des informations sur le produit Novanuit® triple action (complément alimentaire réservé à l’adulte). Une playlist lui est ainsi proposée s’il souhaite s’endormir en musique.

Pourquoi avoir décidé de créer un chatbot pour « Team de nuit » ?

JM : Ce dispositif innovant répond avant tout aux nouvelles attentes des consommateurs en termes d’accessibilité aux informations. Il permet notamment un accès aux services et informations 24h/24 et 7J/7.

RT : Le chatbot est, en outre, en parfaite adéquation avec le besoin d’immédiateté des internautes.

JM : Toutes les réponses apportées par le chatbot ont été, au préalable, validées par les équipes médicales, réglementaires et juridiques. Il s’agit d’un vrai travail d’équipe.

RT : Enfin, pour la marque, l’objectif est de renforcer sa relation avec ses consommateurs et de la personnaliser.

Les chatbots deviennent légion dans de nombreux secteurs d’activité. Se sont-ils également développés dans le domaine de la santé ?

JM : Cela fait un an que nous avons commencé à travailler sur le projet Nina. Les chatbots commençaient à peine à fleurir. Dans le domaine de la santé, nous faisons partie des rares chatbots existants. Il en existe 3 autres, dont un en est encore au stade expérimental. Nina est le premier chatbot pour un complément alimentaire en France, emblématique de l’innovation portée par Sanofi.

RT : Nina donnera peut-être envie à d’autres de créer leur chatbot. En ce qui nous concerne, nous avons déjà des idées pour l’optimiser : la doter d’un machine learning (apprentissage automatique).

Nina, le Chatbot de team de nuit
Découvrez Nina, le Chatbot de Team De Nuit en vidéo

Le bot, un outil marketing au service de la relation consommateur ?

Un chatbot, aussi appelé « agent conversationnel », est un programme informatique capable de simuler une conversation avec un ou plusieurs humains par échange vocal ou textuel. Pour « converser », le chatbot fonctionne en s’appuyant sur une base de données de questions-réponses qui sont déclenchées en fonction de certains mots-clés repérés dans la conversation.

  • 80% des entreprises envisagent de confier à un chatbot leurs interactions clients d’ici à 2020
  • 100 000 chatbots ont été lancés en 2016 sur Facebook Messenger
  • Ils représentent 4 téléchargements d’applications sur 5dans les AppStore et Android Market
  • 3 milliards d’utilisateurs actifs par mois dans le monde
  • A Londres, le NHS (l’équivalent de la sécurité sociale) expérimente Babylonhealth un chatbot destiné à orienter et prendre en charge les patients par téléphone
  • Depuis 2016, la start-up Healthtap utilise un chatbot sur Facebook Messenger pour proposer à ses utilisateurs de les orienter vers des articles sur la santé correspondant à la question posée et en lien avec les symptômes décrits

Retrouvez-nous sur sanofi.fr