Deepsen, la réalité virtuelle au chevet du patient

Les Trophées de la e-santé 2018, remis les 4 et 5 juillet dans le cadre de la 12ème édition de l’Université d’été de la e-santé à Castres, ont récompensé plusieurs projets de plateformes de santé et solutions logicielles. Le prix MSanté patient / grand public, parrainé par Sanofi, a récompensé le projet Deepsen de la start-up lyonnaise du même nom. Cette solution thérapeutique utilise la réalité virtuelle pour évaluer et soulager la douleur et l’anxiété, en s’inspirant notamment des techniques de l’hypnose médicale. Le LabSanté a rencontré Tanguy Perrin, l’un des co-fondateurs, afin qu’il nous explique pourquoi la réalité virtuelle peut aider les patients et le système de santé dans son ensemble.

Pouvez-vous nous expliquer ce qu’est Deepsen ?

Tanguy Perrin. – Deepsen est une société d’e-santé créée en 2017. Notre jeune entreprise est pionnière dans le développement d’une nouvelle approche thérapeutique qui utilise la réalité virtuelle pour évaluer puis soulager de façon personnalisée les douleurs dites « procédurales » (douleur induite par les soins) et ce, de manière non pharmaceutique.
La prise en charge des patients se déroule en trois étapes. Tout d’abord, les patients auto-évaluent leur douleur et/ou leur état d’anxiété en répondant à un questionnaire simple et rapide. L’objectif : trouver le bon « dosage » de contenus thérapeutiques pour chacun des patients, à partir d’une bibliothèque de contenus audio et vidéo.
Enfin vient « l’administration du principe actif » à proprement parler, soit des séances où les contenus personnalisés sont diffusés au patient via un dispositif de réalité virtuelle. L’idée est de stimuler la chimie naturelle du cerveau grâce à un stimulus extérieur pour soulager la douleur et/ou l’apaiser, sans avoir recours aux médicaments.

Demain, la réalité virtuelle sera-t-elle de plus en plus utilisée dans le cadre de la prise en charge de la douleur selon vous ? Pourquoi ?

TP. – Deepsen est née d’une volonté commune des professionnels de santé et des patients d’apporter une alternative médicalement validée à la prise en charge médicamenteuse de la douleur et de l’anxiété. Notre innovation thérapeutique s’inscrit dans la double tendance d’une meilleure intégration des MAC (médecines alternatives et complémentaires) par l’écosystème de la santé et par la récente démocratisation de la réalité virtuelle. Selon moi, ce sont deux tendances de fond qui ne vont que se confirmer à l’avenir.

Néanmoins, compte tenu de la grande complexité du sujet, nous sommes conscients que notre approche ne peut soigner toutes les douleurs physiques et /ou psychologiques de tous les patients. Notre intervention est vécue très différemment selon les patients, parfois on aura un impact à 100% sur certains patients, sur d’autres elle sera seulement une solution d’accompagnement du soin. Ce que permet la réalité virtuelle, c’est surtout de pouvoir potentiellement généraliser à tous les patients les accompagnements thérapeutiques non-médicamenteux (type sophrologie, hypnose, musicothérapie, luminothérapie…). Notre objectif n’est pas de remplacer les solutions thérapeutiques, mais de les compléter, au bénéfice des patients.

Que va apporter à Deepsen ce Trophée de la e-santé reçu à Castres ?

TP. – Ce prix va apporter une meilleure visibilité à Deepsen, ainsi qu’à tous les autres innovateurs de cette révolution thérapeutique, ce qui est une excellente nouvelle ! En outre, il récompense le travail de toute l’équipe, ce qui va nous motiver encore plus à poursuivre l’aventure. Enfin, le fait d’avoir été récompensé par Sanofi est très riche de sens : cela montre qu’il y a une vraie prise de conscience générale sur la nécessité de développer les approches complémentaires non-médicamenteuses de la douleur. Il faut que tous les acteurs – laboratoires pharmaceutiques, entrepreneurs de la e-santé, pouvoirs publics, professionnels de santé – œuvrent ensemble pour le bien-être général. C’est seulement comme cela que nous réussirons à améliorer la santé de chacun.

Retrouvez-nous sur sanofi.fr