Innovation

Futur en Seine : « Qu’est-ce qu’innover en santé ? »

Les nouvelles technologies et l’essor du digital ont été le moteur d’une accélération sans précédent en matière d’innovation requérant aujourd’hui de nouvelles compétences et ouvrant de nouvelles perspectives. L’innovation dans le domaine de la santé redessine les frontières du soin en y intégrant le « patient» dont les besoins sont mieux pris en compte mais aussi toutes les personnes de la chaine de soin.

Conférence Sanofi à Futur en Seine 2015

Le développement de la santé connectée nécessite également de nouveaux modes de travail. Sanofi a fait le choix de l’innovation ouverte qui permet de collaborer, à l’échelle locale, avec l’ensemble des acteurs susceptibles d’aider le groupe à mettre en œuvre des solutions innovantes et d’améliorer la santé et le quotidien des patients : les patients eux-mêmes, les aidants, les professionnels de santé, les payeurs mais également les start-ups prometteuses sans oublier les nouveaux métiers de la technologie.

C’est pour sensibiliser le grand public à cette somme d’enjeux de santé portés par l’essor du digital que Sanofi a organisé, le 12 juin, une table ronde au Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM).
Rassemblant des patients, une start-up, un médecin, une professeure d’université et un directeur d’industrie pharmaceutique, la table ronde était à l’image de l’engagement de l’entreprise en innovation ouverte.
Le Dr. Jacques Beltrand de l’hôpital Necker, Yvanie Caillé, Fondatrice de l’association de patients Renaloo.com, Vincent Daffourd, CEO de Care Labs – Chèque Santé, Gilles Litman, Directeur de la Stratégie, de l’Innovation et du Business Excellence à Sanofi France et Caroline Mascret, Responsable du Master 2 Marketing Pharmaceutique à la faculté de Chatenay-Malabry ont ainsi échangé ensemble autour du thème : « Qu’est-ce qu’innover en santé ? Co-construire ensemble, avec et pour les patients. »

Dr. Jacques Beltrand & Gilles Litman, conférence Futur en Seine

En introduction, le Dr Jacques Beltrand a notamment évoqué le serious game développé par l’hôpital Necker en partenariat avec une start-up niçoise et soutenue par Sanofi : cet outil d’éducation thérapeutique ludique permet à de jeunes enfants diabétiques d’apprendre à vivre avec la maladie au quotidien depuis l’annonce du diagnostic jusqu’à leur retour chez eux. Ce premier exemple révélateur de ce que le numérique peut apporter à de jeunes patients reflète l’espoir dont la e-santé est porteuse pour l’avenir et le quotidien des patients, notamment ceux atteints de maladies chroniques. Caroline Mascret l’a souligné : en santé, il est aujourd’hui fondamental d’être sensibilisé au digital et aux opportunités dont il est porteur, cela dès l’université.

A l’heure où les maladies chroniques ne sont plus, pour beaucoup, mortelles, il faut apprendre à vivre avec la maladie une vie entière. En plus de faire évoluer les relations entre le corps médical et le patient de la simple prise en charge médicale pendant la durée de l’hospitalisation vers une relation durable s’étendant sur plusieurs années, cette évolution des maladies chroniques amène des changements de comportement de la part des patients eux-mêmes devenant acteurs de leur santé. Le patient expert de sa pathologie n’est plus le patient passif cantonné à l’expertise du médecin.

Patiente experte, Yvanie Caillé l’est devenue au fil du temps. Dans l’attente d’une greffe de rein, la jeune femme s’est étonnée du nombre d’informations consultables sur Internet. Les témoignages d’autres patients lus sur Internet la rassurent et la renseignent sur l’opération qu’elle va subir. Greffée à son tour, Yvanie Caillé décide de créer son propre site Internet pour y raconter son histoire et apporter son soutien et son expertise aux patients en attente d’une greffe. Mis en ligne, le site connait rapidement le succès. Une équipe se forme qui développe de plus en plus d’actions au-delà du site Internet pour devenir une véritable association de patients, Renaloo.com.

C’est son expérience de patient qui a également fait naitre le projet de Vincent Daffourd, CEO de CareLabs – Chèque santé. Victime d’une affection de longue durée (ALD) liée à une maladie du travail, Vincent Daffourd reçoit ses tickets-restaurant à l’hôpital et demande, sur le ton de la plaisanterie, à régler ses soins de santé de cette façon. D’une simple blague du fond de son lit d’hôpital, cette idée est devenue une véritable start-up ! Cliquez ici pour en savoir plus sur Chèque Santé.

Table ronde Sanofi à Futur en Seine 2015

Gilles Litman, Directeur de la Stratégie, de l’Innovation et du Business Excellence chez Sanofi France, est quant à lui revenu sur l’engagement de l’entreprise en matière d’innovation ouverte. Partant du constat qu’une grande entreprise a parfois des difficultés à faire preuve de créativité et d’agilité dans le développement d’applications ou de solutions visant à améliorer la vie des patients, Gilles Litman a rappelé ce qui fait la force d’une entreprise comme Sanofi : l’innovation ouverte.

« On n’y arrivera pas tous seuls, mais en travaillant avec des acteurs créatifs, agiles et audacieux, avec qui on pourra imaginer des solutions nouvelles pour améliorer la prise en charge des patients. »
Gilles Litman, Directeur de la Stratégie, de l’Innovation et du Business Excellence Sanofi France, citation publiée dans l’Usine Digitale le 12 juin 2015.