Innovation

Retour sur la 1ère édition parisienne de Bio-Europe Spring

Paris a accueilli, du 9 au 11 mars, la principale rencontre européenne dédiée aux sciences de la vie. Une première pour la Capitale.

1_6Bio-Europe Spring est une occasion unique de faire rayonner le savoir-faire régional au niveau européen et de mettre en valeur la richesse des collaborations qui peuvent s’y nouer. Sanofi s’est donc activement impliqué dans l’événement aux côtés de la Région Paris Île-de-France, de la Mairie de Paris et du pôle de compétitivité Medicen Paris Region. Les partenariats sont au cœur de la stratégie du Groupe en matière d’innovation et de recherche.
« Nous cherchons sans cesse à renforcer et à élargir notre portefeuille de produits en développant des médicaments et des vaccins innovants en tirant parti des capacités, du savoir-faire et des ressources de l’écosystème de la santé », précise Serge Weinberg, président du conseil d’administration. Une culture de l’innovation en totale cohérence avec l’ambition de l’évènement : « la création de structures ou de plateformes avec des fonds d’investissements et des partenaires pharmaceutiques, des centres universitaires et des institutions publiques, dans une logique de partage des risques, est un modèle en passe de s’imposer dans le secteur pharmaceutique ».

Une formidable opportunité pour la région

« Paris possède un écosystème unique en son genre dans le domaine des sciences du vivant et de la santé », ajoute Serge Weinberg. Avec sa région, la Capitale possède une très forte concentration de centres de recherche, d’hôpitaux, d’universités, d’écoles de management et plus de 1000 entreprises impliquées dans les sciences de la vie y sont implantés. Les trois jours du Bio-Europe Spring ont révélé la richesse du territoire dans ce domaine, servant les intérêts des sociétés franciliennes, qui ont ainsi pu profiter d’opportunités exceptionnelles à l’échelle internationale. Lors de l’édition précédente, quelque 2115 possibilités d’octroi de licences avaient été offertes. Un chiffre que les participants de l’édition 2015 espèrent dépasser.

Un pôle de compétitivité

Les différents ‘business tours’ organisés parallèlement à l’évènement in situ ont aussi permis à des participants venus du monde entier de visiter certains établissements incontournables impliqués dans le soin et la recherche en Ile-de-France. Le site de Vitry a constitué une étape du « Paris Oncology Tour », qui proposait également la visite de l’hôpital Saint Louis, de l’Institut Curie et de l’Institut Gustave Roussy. A cette occasion, Sanofi a ouvert les portes de son unité de production d’anticorps monoclonaux Biolaunch et a ainsi pu faire la preuve de son expertise en matière de production bio technologique.
A proximité du site de Vitry, le projet du Grand Paris prévoit d’ailleurs l’implantation de nombreuses entreprises et start-up innovantes en sciences de la vie, constituant un nouveau pôle de compétitivité. « Nous sommes ouverts aux collaborations et partenariats avec toutes les structures qui partagent notre vision innovante en matière de recherche et de technologie », rappelle Serge Weinberg. Une dynamique régionale dont Sanofi participe d’ors et déjà.